Isolation de fenêtre : Comment gagner en confort ?

isolation fenetre améliorer son confort

Des fenêtres mal isolées représentent 10 à 15% de perte énergétique à l’intérieur d’une maison, mais aussi une facture énergétique plus importante. Courant d’air, humidité, inconfort thermique, sensation de froid ou de chaud, sont les désordres que peuvent causer une mauvaise isolation de vos fenêtres. Le chauffage reste sans conteste le premier poste de consommation d’énergie dans nos logements. Accord Assistance vous explique comment gagner en confort en isolant vos fenêtres.

Remplacer les joints du vitrage

Une mauvaise isolation peut venir de l’usure des joints. Remplacer les joints d’une fenêtre est la solution la moins onéreuse (entre 10 et 30 euros). Il existe différents type de joint :
– En mousse : facile à poser, mais très peu esthétique et à renouveler tous les deux ans.
– En métal: à coller au dormant sur la partie fixe de la fenêtre.
– En silicone : les plus efficaces et esthétiques à condition de les pauser proprement.

Le remplacement des joints est un petit travaux d’appoint, ce n’est pas la solution pour une vieille fenêtre endommagée. Remplacer les joints de votre fenêtre, n’améliora pas la qualité d’isolation (la fenêtre ne devient pas plus performante), mais vous assura une meilleure étanchéité.

Poser des rideaux isolants

Une solution qui ne nécessite pas de travaux lourd est la pose de rideaux isolants. C’est une solution complémentaire pour renforcer la chaleur votre logement.
Pour vous isoler uniquement du froid, la rideau doit être en PET (un dérivé du pétrole)
Pour une isolation thermique et phonique, le rideau doit alors être en PVC.
Pour un coté esthétique on optera pour des rideaux isolants en molleton.

Sur une fenêtre en simple vitrage le rideau est un bon allié pour contrer le froid, mais n’a aucune incidence sur une fenêtre en double vitrage. Vous pouvez trouver ce type de rideaux entre 30 et 150 euros TTC.

Poser un survitrage

Autre solution sur les fenêtres en simple vitrage est la pose d’un survitrage. C’est une solution d’appoint qui consiste à rajouter sur la fenêtre existante un verre de 4 à 8 mn d’épaisseur en juxtaposition. Cette opération doit être réalisée par un professionnel pour un résultat optimal. Il existe deux types de survitrage : le fixe et le démontable.
Dans le même registre, il existe la pose d’un film isolant…mais qui doit être changé et posé chaque année pour une meilleure efficacité.
Son inconvénient est la diminution de la luminosité. Le survitrage est conseillé uniquement pour les fenêtres anciennes.

Remplacer partiellement la fenêtre

Souvent lorsqu’on pense isolation de fenêtre, on pense gros travaux avec un budget faramineux. Si vos fenêtres ne demandent pas une rénovation totale vous pouvez optez pour une rénovation partielle des fenêtres en installant un vitrage plus performant. Pour cela le dormant de la fenêtre doit être en bon état et étanche. Le prix varie entre 150 et 800 euros TTC pour deux dormants. Ce type de remplacement doit être réalisé par un professionnel. Son prix intéressant ne doit pas vous faire oublier la réduction de la surface vitrée qui vous apporte moins de luminosité.

Installer des volets isolants

Pour améliorer l’isolation thermique en été comme en hiver, vous pouvez opter pour des volets isolants seulement si vos fenêtres ne sont pas trop anciennes. L’installation de volet vous apporte une protection supplémentaire. Ces volets sont constitués de 2 panneaux séparés par une base en mousse. Son prix varie entre 200 et 800 euros euros.
Il existe différents type de volet isolant :
– En PVC : moins onéreux mais pas adapté aux ouvertures de grandes dimension.
– En aluminium ou en composite: plus onéreux mais plus solide.

Changer les fenêtres complètes

Quel que soit le matériau utilisé, l’intervention d’un professionnel est indispensable pour assurer une parfaite étanchéité de la nouvelle fenêtre. La pose de la fenêtre compte en effet pour autant
dans la performance thermique. A noter que si vous faites appel à un professionnel vous bénéficiez d’aides de l’État.
Si vos menuiseries sont en mauvais état et pas étanches, la solution de loin la plus efficace est le remplacement de fenêtre. En plus d’apporter une plus-value esthétique, le remplacement de fenêtre vous permettra de diminuer vos factures énergétiques.
Le prix d’un remplacement varie en fonction du type de matériaux choisi : plus la fenêtre est performante d’un point de vue isolation thermique et phonique, plus vous allez gagner en confort dans votre domicile…mais aussi en aide de l’État !

Les fenêtres en PVC ont un bon rapport qualité/prix, vous pouvez trouver des fenêtres à partir de 330 euros pour un modèle 2 vantaux.
Les fenêtres en bois sont aussi abordables mais demandent plus d’entretien, leurs prix varient entre 350 et 1000 euros ttc pour un modèle 2 vantaux.
Les fenêtres en Alu sont connues pour leur durée de vie et leur design, leurs prix varient entre 530 et 1000 euros ttc pour un modèle 2 vantaux.